• jf9106

Melon charentais : connaissez-vous vraiment son origine ?



Connaissez-vous vraiment l’origine du célèbre melon charentais ? Si ce n’est pas le cas, vous risquez d’être surprise et surpris !


On l’imagine pousser en bord de mer, dans les vastes champs de la Charente-Maritime. On parle évidemment du melon charentais, la star de nos apéros, entrées et desserts estivaux. Mais savez-vous que cette espèce de cucurbitacée est souvent cultivée à quelques milliers de kilomètres de là ? On fait le point avec vous.


Quelle est l’origine du melon charentais ?


En réalité, le melon charentais n’est pas originaire de la Charente-Maritime, mais de l’Afrique, et plus particulièrement d’Égypte. En effet, il y a 2 000 ans avant notre ère, cette cucurbitacée était cultivée par la population égyptienne. Ce n’est qu’à la fin du XVe siècle, sous le règne de Charles VIII, que le melon fait son apparition en France. D’abord surnommé “melon cantaloup”, il devient “melon charentais” lors de son importation en Charente-Maritime.



Que signifie l’appellation “melon charentais” ?

Vous l’aurez compris, l’appellation “melon charentais” ne signifie pas que cette cucurbitacée est cultivée en Charente-Maritime. En réalité, ça désigne ses caractéristiques physiques : ce melon est rond avec une écorce de couleur vert claire barrée de stries vert foncé, tandis que sa chair est orange.



D’où vient le melon charentais que nous consommons ?



plupart du temps, le melon charentais que l’on trouve dans le commerce est cultivé au Maroc, au Sénégal et surtout en Espagne (avec environ 1 million de tonnes de melon chaque année). Bien sûr, il existe des melons charentais cultivés en France et vendus chez le primeur de juin à septembre. Pour une consommation éco-responsable, préférez un melon local et de saison.



45 vues0 commentaire