• jf9106

Cette start-up livre des paniers de fruits et légumes moches

Dernière mise à jour : 18 janv.

lutter contre le gaspillage alimentaire en distribuant des produits jugés « invendables ».


Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, la start-up Hors Normes mise sur les légumes « moches ». Cette entreprise lancée à Paris livre des paniers de fruits et légumes bio, refusés par les circuits de distribution traditionnels pour leur apparence. Après l’Île-de-France, elle propose désormais ses services à Lyon depuis début janvier.

D’après un rapport de l’ADEME de 2016, 32 % du gaspillage alimentaire a lieu dès la production. En effet, certains fruits et légumes sont considérés comme invendables notamment lorsqu’ils sont hors gabarits. Lancée à Paris en 2020, la start-up Hors Normes a décidé de donner une chance à ces produits en livrant des paniers de fruits et légumes bio « moches ». Elle vient tout juste de s’implanter à Lyon, le 11 janvier 2022, pour étendre ses services, rapporte Actu Lyon.

Les paniers livrés par l’entreprise auraient des prix « jusqu’à 40 % inférieurs à ceux des magasins bio ». Un avantage qui s’explique notamment par le fait que la start-up permet aux producteurs et productrices de « commercialiser la part rejetée de leur stock ». Ces fruits et légumes boudés par les grandes enseignes pour leur esthétique représenteraient en moyenne 5 % des stocks des producteurs et productrices françaises, précise Actu Lyon. Sauver 1 tonne de produits par semaine Désormais implantée à Lyon, la start-up « antigaspi » ambitionne de « convaincre 400 clients réguliers d’ici à la fin du mois », ce qui permettrait de sauver près d’une tonne de produits par semaine. Dans un premier temps, les livraisons sont disponibles en intra-muros puis elles seront proposées à Villeurbanne, Bron, Vénissieux ou Écully, rapporte Le Progrès. Sur son site, Hors Normes propose six formats de paniers différents et issus de producteurs et productrices locale, allant de 11,50 € à 28 €. Ils peuvent être livrés à domicile ou dans l’un des 30 points de retrait lyonnais. En sauvant de nombreux produits de la benne, cette initiative s’inscrit dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Pour les fruits et légumes aussi, ce n’est pas la taille qui compte !


Maëlle Benisty@PositivR










6 vues0 commentaire