Top 5 des Meilleures Publications d'Automne

#1 Petits secrets de hérissons

Le hérisson aime vivre tout près des habitations et ne demanderait qu’à cohabiter en harmonie avec les hommes.



#2 Une recette surprenante: La Confiture de Pommes de Pins


Voici une recette surprenante: La confiture de pommes de pins

jeunes pommes de pin - 1 kg. eau - 1 litre. sucre - 1 kg.

Afin de préparer la confiture, vous devez cueillir de jeunes cônes de pins mous et verts ( entre 1 et 5 cm), qui poussent sur un arbre sain.

Ils doivent être soigneusement triés, enlever les débris et les aiguilles.

Une fois lavés mettez les dans un faitout et couvrir d'eau, environ deux centimètres.

Le lendemain retirer les cônes , peser l'infusion obtenu et mettre autant du sucre ( si vous obtenez 1 litre, mettre 1 kg de sucre) et porter à ébullition.

Lorsque le sirop bout, ajoutez les pommes de pin, elles vont changer de couleur, laisser mijoter une heure et demie.

La préparation de la confiture est déterminée par le degré de dureté du cône - il doit être doux et facile à mâcher. Correctement cuit aura une agréable teinte brun rougeâtre.

Verser dans les bocaux. Rėgalez=vous!





#3 Ne jetez pas vos citrouilles après Halloween


Ne jetez pas les citrouilles après Halloween. Trouvez une forêt ou un champ près de chez vous et brisez les citrouilles pour que les animaux puissent se nourrir. Elles sont bonnes pour la faune sauvage et les graines agissent comme un vermifuge naturel. Assurez-vous de les mettre en morceaux pour que le cerf ne se coince pas la tête à l'intérieur.

Savez-vous que sur les 2.5 milliards citrouilles produites, seulement un cinquième se fait réutiliser. Le reste finit par se décomposer dans les décharges créant des gaz nocifs qui nuisent à l’environnement. Recyclez ces citrouilles pour la faune sauvage (ou demandez à une ferme locale pour leurs animaux). Joyeuse Halloween!



#4 A la découverte de la Tipula


Salut, je suis une tipula,

PAS un moustique.

Vous me tuez sans que je ne sois un danger pour personne, au contraire je suis une aide.

Je ne suce pas de sang, mais je me nourris du nectar des fleurs en contribuant à les polliniser.

Maintenant que tu me connais s'il te plaît ne me tue pas, si par erreur j'entre dans ta maison, accompagne-moi dehors, ne fais pas comme tout ceux qui détruisent ce qu'ils ne peuvent pas comprendre.




#5 Histoire d'amour entre les hérissons et votre compost


Un petit rappel : laissez votre compost accessible aux hérissons, ils s’y cachent, s’y nourrissent, et participent au cycle de la nature.




32 vues0 commentaire