• jf9106

Cueillette sauvage : quelles plantes, fleurs et fruits cueillir au mois de septembre ?


Que cueillir au mois de septembre ? Voici la liste des plantes, fleurs et fruits sauvages mais surtout comestibles.


Le grand public se passionne depuis quelques années pour la cueillette sauvage. Les balades en pleine nature se multiplient à travers le territoire français pour transmettre aux amateurs et amatrices un savoir utile : reconnaître les plantes, fleurs et fruits sauvages et comestibles. De quoi transformer ses promenades en chasse aux trésors qui ravira vos papilles. Comme pour le jardin et le potager, le mois de septembre est une période riche en récolte. Voici la liste des plantes, fleurs et fruits sauvages comestibles à glaner.


Quelles plantes cueillir au mois de septembre ?


Alliaire

Avec ses feuilles à l’odeur d’ail et ses racines à l’odeur de radis, ces plantes va ravir les amateurs et amatrices de goût piquant ! On l’appelle le “wasabi sauvage”, ce qui en dit long sur son pouvoir sur nos papilles. Râpez les racines ou préparez-les comme des cornichons. Poêlez les feuilles, et le tour est joué.


Chénopode Bon-Henri

Également connu sous le nom d’épinard sauvage, le chénopode Bon-Henri se récolte jusqu’au mois de novembre. Consommez les jeunes pousses crues, faites cuire les autres. Attention à ne pas le confondre avec le gouet tacheté qui lui, est très toxique. Comme pour n’importe quelle plante, ne cueillez que les plantes sauvages dont vous êtes sûrs de l’identification à 200 %.


Chicorée sauvage

Comme le chénopode, la chicorée sauvage se cuisine comme l’épinard. Les jeunes pousses peuvent donc se déguster crues, en salade par exemple, tandis que les autres pourront être sautées à la poêle ou cuites à l’eau.


Égopode

Également connu sous le nom “d’herbe aux goutteux”, l’égopode est une plante sauvage comestible. On consomme au début du printemps les jeunes pousses en salade, en pesto ou cuites. Plus tard dans l’année, mieux vaut les faire cuire, ou bien les mixer en pesto. Faites bien attention au moment de cueillir de l’égopode car cette plante ressemble à une plante toxique : la petite ciguë.


Ortie

L’ortie n’a pas bonne presse et pourtant, elle fait le bonheur des amateurs et amatrices de plantes sauvages ! Au printemps, on consomme les jeunes pousses. À l’automne et donc au mois de septembre, on peut cueillir ses feuilles (à l’envers pour éviter de se faire piquer) et les faire cuire à la poêle ou encore les faire rôtir au four. Vous pouvez également les faire sécher pour en faire des tisanes, les mixer pour en faire un smoothie ou un pesto. Riche en protéines, en vitamine C et en fer, elle est un allié santé, donc il serait dommage de s’en priver.


Le pissenlit

Le pissenlit est entièrement comestible. Au mois de septembre, il est encore temps de récolter les jeunes feuilles pour les ajouter dans nos salades. Les racines peuvent également être consommées à partir de l’automne. Faites-les griller dans une poêle avec de l’huile d’olive ou faites-les cuire à l’eau, mixez-les pour en faire une purée.


Plantain

Mélangez des feuilles avec de l’huile d’olive et des amandes ou des pignons de pin et voici une recette de pesto comme on les aime. Vous pouvez également les faire revenir à la poêle ou les blanchir à l’eau. Rajoutez une pincée de sel et un filet d’huile d’olive. Simple et gourmand. Les jeunes feuilles peuvent se déguster crues.


Quelles fleurs cueillir au mois de septembre ?


Le Pissenlit

S’il vous reste des fleurs de pissenlit, vous pouvez tout à fait les récolter au mois de septembre. Crues en salade, vous pouvez également en faire du “miel”.


Rose trémière

Très présente à l’état sauvage, la rose trémière n’a pas que des vertus ornementales. On peut également consommer sa fleur et ses bourgeons à parsemer hachés finement dans une salade ou à faire infuser.


Onagre commune

Les fleurs de l’onagre commune, mais aussi les jeunes feuilles, peuvent se consommer crue en salade. On la trouve à l’état sauvage sur le littoral.


Quels fruits et graines cueillir au mois de septembre ?


Airelles

Cette petite baie rouge acide se cueille à partir du mois de septembre en pleine nature. On évite de la consommer crue à cause de son acidité. Mieux vaut la cuire avec du sucre pour en faire de la confiture, de la gelée ou un jus avec d’autres fruits de saison comme la mûre.


Châtaignes

Les fruits du châtaignier (à ne pas confondre avec les marrons !) se conservent très bien pendant 6 mois. Vous pouvez les consommer crues ou cuites au four après avoir enlevé la peau.


Églantiers

Techniquement, il s’agit de ce qu’on appelle un “faux fruit” à qui on attribue aussi le doux nom de “gratte-cul” ou “poil à gratter”. Malgré cette image un peu repoussante, l’églantier est pourtant bien comestible. On les cueille bien mous, en général après les premières gêlées. Là, on peut déguster la pulpe crue.


Faines (fruit du hêtre)


De la feuille à l’écorce… tout se mange dans le hêtre et donc même les graines, qui ressemblent à des graines de sarrasin, au goût de noisette. Attendez que les bogues, la coque de protection des graines, soient tombée au sol et séchées pour les ramasser. Torréfiez-les à la poêle ou faites-les tremper dans de l’eau pour enlever la peau et éviter les maux de tête.


Cônes de genévrier

Les cônes de ce petit arbre à épines, également connus sous le nom de “baies de genièvre”, sont comestibles. Avec ses propriétés digestives, on les ajoute dans des plats comme la choucroute et on s’en sert pour la fabrication du gin.


Mûres


À la fin de l’été, il est enfin possible de cueillir les mûres. Si vous les consommez crues, veillez à la cueillir en hauteur. Attendez qu’elles soient bien mûres pour les manger : elles doivent être bien molles et venir sans forcer sur la tige. Vous pouvez également les cuisiner en tarte, en faire de la confiture, du coulis, du sirop…


Noix

La noix est un fruit à écale, c’est-à-dire qu’elle a une coquille comme les noisettes, les amandes ou les pistaches. Elle possède de nombreux atouts qui font d’elle un véritable allié santé.

Riche en magnésium, en vitamines E et B, ainsi qu’en fer, en calcium, en minéraux et en oligo-éléments, la noix est un fruit intéressant d’un point de vue nutritif. Elle est aussi particulièrement bénéfique pour la santé.








55 vues0 commentaire
gammvert.gif