top of page

C'est l'heure du pouvoir des fleurs

Optimisez les mètres carrés !

C’est le moment de commencer à planter les fleurs d’été en bac ou en pleine terre. Et c’est bon pour le moral !


1. N’ARRACHEZ PAS N’IMPORTE QUOI !

Toute jeune pousse n’est pas bonne à enlever. En effet, si elles ne sont pas trop nombreuses au même endroit, on les laissera se développer pour voir comment elles vont évoluer. S’il y en a vraiment trop, on peut en enlever quelquesunes, mais pas toutes. On procèdera à l’aide d’un outil adapté comme une griffe ou un sarcloir, mais sans pour autant procéder de façon radicale. Ce serait en effet dommage de priver votre jardin de la floraison de quelques coquelicots par exemple !


2. FABRIQUEZ VOTRE PROPRE DÉSHERBANT NATUREL

Une fois n’est pas coutume, c’est le vinaigre blanc qui vient à la rescousse. Combiné à d’autres ingrédients, il se révèle en effet diablement efficace lorsqu’il s’agit de se débarrasser des mauvaises herbes à l’extérieur. Pour un désherbant 100 % naturel, on optera donc pour du vinaigre blanc rehaussé de gros sel et d’eau. Du côté des quantités, il faut que le volume d’eau fasse 2,5 fois celui du vinaigre et 5 fois celui du sel. Concrètement, pour 2,5 l d’eau, on ajoutera 500 gr de gros sel et un litre de vinaigre blanc. On mélange le tout puis on le verse dans un vaporisateur. Au contact des feuilles, ce liquide aura pour action de faire jaunir puis faner le végétal indésirable ce qui facilitera par après son arrachage.


3. LE TIP DU PRO

Jean-Claude, jardinier professionnel, nous livre son secret afin d’utiliser ce désherbant naturel dans les meilleures conditions : “Ce produit maison est plus efficace et moins nocif pour le sol lorsqu’il est utilisé quand il fait chaud et par temps sec. Pourquoi ? Car la chaleur aide les résidus de sel et de vinaigre à s’évaporer pour garder intact la fertilité de la terre. Mieux vaut donc choisir deux jours consécutifs de soleil pour constater des résultats probants !”


EN PRATIQUE : PAR QUOI COMMENCER ?

Certaines vivaces de printemps terminent déjà leur floraison : aubriètes, saxifrages… N’hésitez pas à les tailler afin qu’elles puissent vous en offrir une seconde d’ici quelques semaines. – Il est désormais temps de planter les vivaces d’été et d’automne qui craignaient encore un peu le gel sur leurs jeunes feuilles. Les vivaces forment une grande famille de plantes comme les lupins, campanules, géraniums, roses trémières… Elles ont toujours l’air toutes petites dans leur pot, mais ne soyez pas dupes ! Une fois bien installées dans le jardin, elles vont rapidement prendre de l’ampleur. Elles nous offriront, cette année déjà, de beaux feuillages et d’abondantes floraisons. Bulbes d’été : il est temps de les planter en pot ou en pleine terre. Les superbes floraisons des dahlias, cannas… sont attendues pour dans quelques semaines.


AU POTAGER

Planter les pommes de terre ou butter les hâtives. – Butter les pois. – Installer des fleurs au milieu des légumes, quelle bonne idée ! Elles jouent d’ailleurs un grand rôle dans la lutte contre les prédateurs.


QUELQUES EXEMPLES :

• Le souci : il repousse les nématodes des tomates, il est aussi le lieu de vie de certaines punaises dévoreuses d’aleurodes ; • Le tabac d’ornementation : son feuillage très collant est un piège pour les pucerons et les aleurodes qui ne savent plus s’en détacher ; • La capucine : elle attire les pucerons ; pendant ce temps-là, ils laissent tranquilles les poivrons, les piments, les aubergines.




Capucine orange
Capucine

Piments rouges
Piments


AU BALCON DANS DES BACS/POTAGERS SURÉLEVÉS

Il semblerait que le bleu et le rose poudré soient les couleurs tendance de l’année. Si vous affectionnez ces tons, faites votre choix parmi : bacopa, lobélia, géranium droit ou retombant, surfinia, népéta. Pour des annuelles qui vont le mieux se développer, choisissez les plants avec le plus beau feuillage et peu de floraison. Une fois à la maison, supprimez les fleurs présentes afin que la plante puisse mettre toute son énergie dans le développement de son système racinaire. Pas d’inquiétude, d’ici 2 semaines déjà, de nombreux boutons vont apparaître, et cela va durer de longs mois. – Le roi incontestable des jardinières : le géranium. Même s’il vous semble plutôt ringard, il existe pourtant aujourd’hui des variétés incroyables, dans de nombreux coloris. Et, surtout, il est volontaire, il fleurit facilement et demande peu de soins. Un des rares également à supporter le plein soleil ; suivant l’exposition, si la chaleur est trop intense, n’hésitez pas toutefois à lui apporter un léger ombrage.



Géranium rouge géranium blanc
Géranium

Surfinia retombant
Surfinia

37 vues0 commentaire

Comentarios


gammvert.gif
bottom of page