• jf9106

Des maisons en mousse japonaise, quel est ce miracle de la technologie?

Des maisons en polystyrène ? Cela vous intrigue ? Vous avez en tête les emballages de vos meubles ou encore votre contenant de kebab ? Il s’agirait pourtant du matériau de construction de demain, pour les fabricants japonais de maisons modulaires. En effet, ils développent des maisons avec un dôme de styromousse, spécialement conçues pour résister aux tremblements de terre. Venez découvrir ces habitations quelque peu surprenantes !

Construire une maison est une étape très importante dans la vie de chaque personne, et c’est aussi très cher. Malheureusement, tout le monde ne peut pas se permettre financièrement d’investir une grosse somme d’argent dans un tel achat.

Mais les Japonais sont un peuple très entreprenant qui a su trouver un moyen de sortir de cette situation et a imaginé les maisons en mousse.

Nous allons aujourd’hui, sur laykni.com, vous en dire plus sur ce type de technologie et son fonctionnement.


Résistantes aux tremblements de terre, peu coûteuses à l’achat, rapide à construire et possédant des propriétés d’isolation thermique vraiment intéressantes, ces maisons en dôme de polystyrène semblent avoir de belles années devant elles.

Les séismes sont un véritable fléau au Japon, d’où l’intérêt de chercher des solutions pour éviter un maximum de dégâts. Ces maisons capables de résister à des tremblements de terre sont alors de vrais espoirs pour la population. En avril 2016, deux tremblements de terre de magnitude 7 ont frappé la région de Kunamoto. Les conséquences furent terribles : 49 morts, 3 000 blessés, 44 000 évacuations, énormément de bâtiments effondrés… Seul le village Aso Farm Land Resort fut épargné. La raison ? Ce parc à thème était rempli de 480 maisons en polystyrène.





La vie ne s’arrête pas, et le progrès technologique non plus. Auparavant, les fenêtres en plastique suscitaient également la méfiance des gens.


Aujourd’hui, la société japonaise Japan Dome crée déjà des maisons en mousse, ou plutôt en mousse de polystyrène extrudé d’une densité de 30 kg/m3.


Généralement, ces matériaux sont utilisés pour l’isolation des murs, mais les Japonais ont pensé qu’ils pouvaient aller plus loin et en tirer parti.


Elles se développent alors de plus en plus. Elles ne demandent qu’une semaine pour être créées et ignifugées. L’inventeur serait le fabricant de maisons modulaires Japan Dome House. Ils ont vu le potentiel du polystyrène et ont décidé de le rendre plus compact, plus solide. On apprécie en plus leur légèreté : aucune pièce ne pèse plus de 80 kilos. En plus de cet avantage, le polystyrène a la particularité de ne pas rouiller ni d’être attaqué par les termites. Le choix de la forme en dôme permet d’apporter une plus grande résistance face à des vents forts. Pour ajouter encore plus de solidité et de pérennité, les dômes sont traités avec une solution antioxydante.


En effet, une maison en mousse est un dôme qui s’assemble facilement et rapidement à partir de modules prêts à l’emploi, de blocs de portes et de fenêtres, comme un dessinateur pour enfants. Les murs sont ensuite traités avec de la résine de mousse polyuréthane et de la peinture pour protéger la maison de l’érosion, du soleil et de l’humidité.


En ce qui concerne les fondations, tout est très simple ici aussi – la maison est posée sur une fondation ronde en béton ou sur des pieux – un anneau d’étanchéité rond spécial est prévu à cet effet.


La chose la plus intéressante est que ces maisons peuvent être placées sur les terrains les plus accidentés et même dans les montagnes. D’ailleurs, l’entreprise va même créer des colonies de chalets de montagne. Le montage complet par des ouvriers professionnels ne prend que deux heures.


Les fabricants assurent que ces maisons ne sont pas pires que les maisons standard ordinaires. Avec une épaisseur de mur de 190 mm, elles peuvent facilement résister aux rafales de vent, à la pluie et aux tempêtes de neige. Elles conservent également bien la chaleur et sont insonorisées.


Et pour une maison standard d’un diamètre de 7-8 mètres et d’une hauteur de plafond de 4 mètres, vous ne devrez débourser que 3,5 mille dollars. Convenez-en, c’est beaucoup moins cher que de construire un chalet ordinaire !


Un charmant moyen de tenter l’aventure esquimau en dehors de la banquise !


280 vues0 commentaire
gammvert.gif