Une orchidée géante découverte en Angleterre



Depuis plusieurs années déjà, les scientifiques constatent la migration des plantes vers les régions plus septentrionales, conséquence directe du réchauffement climatique. Une nouvelle preuve pourrait en être donnée avec la découverte de cette orchidée géante qui s'est éloignée à des centaines de kilomètres de son aire de répartition et qui, ordinairement, se rencontre dans les contrées plus méridionales.


Une orchidée géante a fait son apparition dans le sud de l'Angleterre. Originaires d'Europe du Sud, ces fleurs commencent à se développer dans des régions septentrionales, sous l'effet du réchauffement climatique. Alors que nous nous habituons de plus en plus à des variations surprenantes de la météo (comme des vagues de chaleurs de plus en plus intenses ou des printemps précoces), la faune et la flore doivent elles aussi s'adapter à ces changements climatiques.

Une nouvelle preuve du réchauffement climatique a récemment été repérée au Royaume-Uni, dans le comté de l'Oxfordshire, situé au sud-est de l'Angleterre. Selon des informations de The Guardian, c'est l'Anglais Hamza Nobes, un infirmier stagiaire âgé de 29 ans et passionné de botanique, qui serait à l'origine de cette découverte.Ce dernier effectuait une randonnée lorsqu'il a repéré une fleur d'environ 5 mètres de hauteur. En l'observant de plus près, il en a déduit qu'il s'agissait probablement d'une orchidée géante (Himantoglossum robertianum), espèce que l'on trouve normalement en Europe méridionale.

Après l'avoir photographiée, Hamza Nobes a envoyé le cliché au professeur Ian Denholm, de l'université de Hertfordshire, spécialisé dans l'étude des orchidées. Ce dernier s'est rendu sur le site en question pour observer cette découverte et a confirmé qu'il s'agissait bien d'une orchidée géante. « C'est une orchidée très majestueuse. Elle possède une hampe florale assez longue et dense », explique le professeur au Guardian.


Informée de la découverte, la Botanical Society of Britain and Ireland (l'une des plus grandes banques de données biologiques au monde) va signaler la présence de cette espèce d'orchidée au Royaume-Uni. Cela ne surprend toutefois pas les scientifiques, dans la mesure où des orchidées géantes ont également été identifiées en France et dans le nord des Pays-Bas au cours de ces dernières années. Les experts ne peuvent pas dire avec certitude si ces fleurs originaires d'Europe méridionale ont naturellement atterri dans ces régions ou si elles ont été plantées par la main humaine. Mais une chose semble établie : sous l'effet du changement climatique, ces plantes parviennent désormais à résister et à s'adapter au climat septentrional.

Bien différente des espèces vendue en jardinerie, l'orchidée Himantoglossum robertianum, est une plante vigoureuse et robuste qui ne dépasse pas 50 cm habituellement.


© RuB (Ruddy Bénézet), Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0

13 vues0 commentaire