Une imprimante 3 D géante pour construire des maisons en chanvre en moins de 30 heures!



Après le béton de chanvre, les structures de construction en chanvre, voici la maison entièrement en chanvre et construite en un temps records grâce à une imprimante 3D géante.


Explications:


Une imprimante 3 D géante pour construire des maisons en chanvre ? La géniale initiative nous vient d’Orlando en Floride, où l’entreprise Black Buffalo 3D Corp (une filiale du conglomérat coréen Hyundai) a présenté en février dernier au Salon International des Constructeurs son imprimante géante en 3 D destinée à construire des maisons à base de chanvre.

Nul doute que le 1er des 3 petits cochons aurait utilisé cette technique s’il l’avait eu à disposition, au lieu de construire sa maison en paille car le chanvre est bien connu comme matériau résistant.


Mais revenons à Black Buffalo 3 D, déjà fabricante d’imprimantes 3D, l’entreprise a ainsi présenté son projet le plus ambitieux : une imprimante de 8,30 m de haut et qui peut construire une maison de 150 m2 en 30 heures. Le grand avantage de cette imprimante est qu’elle peut fonctionner en continu car l’encre spéciale utilisée ne nécessite pas de temps de séchage. Cette imprimante est en outre construite sur des rails afin de pouvoir imprimer des maisons en série.




Ecologique, économique, ergonomique

La composition exacte du matériau de construction est un secret mais l’on sait que c’est un mélange de ciment et de chanvre. Nous avions déjà évoqué précédemment le ciment au chanvre mis au point en France par la société Vicat, cela confirme que le chanvre a un bel avenir comme matériau de construction durable. Comme le précise Black Buffalo 3D Corp, il existe d’autres matériaux écologiques utilisables mais le chanvre présente l’avantage d’être très facile à cultiver.

La démarche de Black Buffalo se présente comme respectueuse de l’environnement, avec selon sa brochure une réduction des coûts matériels de 30 à 79%, des déchets de 50 à 99%, du temps de construction de 50 à 80%, et des coûts de main d’œuvre de 50 à 80%…les actionnaires du groupe doivent être ravis.

Mais c’est surtout le futur de l’habitat qui se profile en proposant à tous des constructions écologiques et durables, faites en un temps record et avec un minimum de main d’œuvre.




1 588 vues1 commentaire