• jf9106

Transport maritime : Amazon affrète des cargos privés et fabrique ses propres conteneurs

Dernière mise à jour : 17 janv.

Par Valentin Cimino - @ciminix (vu sur siècle Digital.fr)

Le géant américain a dépensé plus de 61 milliards de dollars pour l'expédition en 2020. En développant ses propres systèmes de navigation, Amazon a trouvé un moyen de contourner le chaos de la chaîne d'approvisionnement mondiale.


Depuis plusieurs années, Amazon a mis en place un stratagème pour contourner le chaos de la chaîne d'approvisionnement mondiale et améliorer ses performances dans le domaine du transport maritime. Selon CNBC, le géant américain affrète discrètement des cargos privés et des vols long-courriers et fabrique même ses propres conteneurs. L'idée est de pouvoir maîtriser parfaitement le parcours complexe d'une commande en ligne.

Amazon contourne le chaos du transport maritime

Aujourd'hui, il y a 79 navires qui attendent pour entrer dans le port de Los Angeles. Certains d'entre eux peuvent même patienter jusqu'à 45 jours... Le transport maritime est mis à mal par le développement rapide du e-commerce. Pour palier ce phénomène, Amazon a décidé de sortir les grands moyens. En affrétant ses propres cargos, et en fabriquant ses conteneurs, l'entreprise de Jeff Bezos évite les longues périodes d'attente pour trouver des espaces disponibles sur les quais des ports les plus fréquentés dans le monde.

« Pour gagner du temps, Amazon est capable de faire entrer de la marchandise dans un obscur port de Washington, puis de la transporter par camion jusqu'à Los Angeles. Qui d'autre aurait l'idée de faire cela ? » explique Steve Ferreira, analyste du fret maritime. En effet, la plupart des transporteurs se disent qu'il suffit d'amener le bateau à Los Angeles, malgré les deux ou trois semaines d'attente. Amazon a donc réellement tiré parti de cette stratégie pour être compétitif sur le marché du transport maritime. Pour y parvenir, l'entreprise a dépensé sans compter...


Le géant américain fabrique même ses propres conteneurs

En effet, Amazon a dépensé plus de 61 milliards de dollars pour l'expédition en 2020, contre un peu moins de 38 milliards de dollars en 2019. Désormais, Amazon expédie 72% de ses propres colis, contre moins de 47% en 2019. En Chine, Amazon fabrique même ses propres conteneurs. Un élément indispensable au transport des marchandises, dont le prix augmente considérablement aujourd'hui. Cette stratégie n'a pas empêché le géant américain de subir une hausse de 14% des articles en rupture de stock et une augmentation moyenne des prix de 25% depuis janvier 2021. Les augmentations des coûts du transport se répercutent toujours sur le consommateur.

Les conteneurs d'Amazon ont un avantage énorme sur les autres : une fois qu'ils arrivent sur le sol américain, ils peuvent être utilisés dans le système ferroviaire. Contrairement aux autres conteneurs, ceux d'Amazon ne doivent pas repartir en Asie. Cette stratégie fait même de la société de Jeff Bezos l'un des plus grands transporteur maritime au monde... Depuis quelques mois, Walmart, Costco, Home Depot, Ikea et Target affrètent également leurs propres navires pour contourner les ports les plus fréquentés et décharger leurs marchandises plus rapidement.



81 vues0 commentaire