Pour rafraîchir les villes, une start-up développe des structures végétales autonomes et connectées



Ces îlots de fraîcheur permettent d’atténuer l’exposition au soleil et à la chaleur dans des endroits très exposés.

La start-up française Urban Canopee a l’ambition de lutter contre les changements climatiques en déployant des îlots de fraîcheur dans les villes, sous la forme de structures végétales autonomes et connectées, faciles à transporter et à entretenir.


La start-up française Urban Canopee a l’ambition de lutter contre les changements climatiques en déployant des îlots de fraîcheur dans les villes, sous la forme de structures végétales autonomes et connectées, faciles à transporter et à entretenir.



Des solutions autonomes et connectées

L’idée est de faire pousser des plantes grimpantes sur des structures souples et légères couvrant de grandes surfaces dans le but de pouvoir végétaliser partout où l’on ne peut pas planter d’arbres. Ces îlots de fraîcheur sont parfaits pour atténuer l’exposition au soleil et à la chaleur dans des endroits très exposés, à l’image de grandes places. Selon le type de plante, il faut jusqu’à un an pour que la structure soit pleine et remplisse parfaitement son rôle.

Ces solutions sont à la fois autonomes et connectées. Elles peuvent être installées sur des terrains minéralisés, y compris avec des parkings ou un réseau d’eau en dessous puisqu’il n’y a pas à creuser pour les installer. Chaque installation dispose de sa propre réserve d’eau et de substrat. Grâce à un boîtier connecté, qui comprend un niveau d’eau, des capteurs d’humidité et un contrôleur de pompe, les plantes sont alimentées dès qu’elles en ont besoin. Quand la réserve est vide, quelqu’un vient tout simplement la remplir. Des opérations de maintenance permettent d’entretenir la qualité, deux à trois fois par an, afin de contrôler que la plante pousse bien et qu’aucune maladie ne se développe.

Présent à Viva Tech 2022, Urban Canopee a déjà installé plus de 660 plantes et 160 corolles dans une soixantaine de villes, essentiellement en France, mais aussi en Suisse et même en Australie. Pour l’instant la plupart de la clientèle d’Urban Canopee comprend des municipalités, mais la start-up s’adresse également aux entreprises.

83 vues0 commentaire