L’ail noir serait meilleur pour la santé que l’ail blanc. Voici les bonnes raisons de l’adopter



Avis aux amatrices et amateurs d’ail, saviez-vous que l’ail noir était bien plus riches en bienfaits que l’ail blanc ?


En France, on raffole de l’ail blanc, mais beaucoup moins de l’ail noir. Pourtant, les bienfaits de cet aliment encore trop oublié sont multiples et insoupçonnés. Voici un article pratique qui vous donnera peut-être envie de le tester, puis de l’adopter.


Qu’est-ce que l’ail noir ?

Avec ce nom peu connu des consommatrices et consommateurs, on pourrait croire qu’il s’agit d’une autre variété d’ail. Mais non, l’ail noir a simplement été obtenu après fermentation, en conditionnant les têtes dans un endroit extrêmement chaud et humide pendant au moins 45 jours. La maturation est terminée lorsque les gousses d’ail deviennent noires, souples et molles. Ce procédé ancestral, utilisé depuis des siècles en Asie, permet d’apporter de nouvelles saveurs à l’ail blanc (un goût doux, sucré, avec des notes proches du vinaigre balsamique ou de la sauce soja et d’augmenter sa concentration d’actifs. Rien que ça !

Quels sont les bienfaits de l’ail noir ?

Protéger l’organisme

Cette fermentation permet de multiplier les actifs déjà présents dans l’ail blanc. Résultat, les bienfaits sont encore plus nombreux. Par exemple, l’ail noir est deux fois plus riche en antioxydants que l’ail blanc, ce qui permet de lutter mieux encore contre le vieillissement prématuré des cellules et limiter le développement de certaines maladies.


Réguler le cholestérol

L’ail noir est un précieux allié santé, puisqu’il permet de maîtriser le taux de cholestérol dans le sang. Comment ? En augmentant le taux de bon cholestérol (HDL) et en régulant les tensions artérielles trop élevées. En consommant régulièrement cet aliment, vous prenez soin de votre cœur et réduisez les risques de développer des maladies cardiovasculaires.

Stimuler l’immunité

Autre bienfait de l’ail noir : il s’agit d’un puissant antiseptique. Il renforce ainsi votre immunité ce qui est essentiel pour mieux combattre les maladies saisonnières (rhume, grippe, gastro-entérite, angine…). De plus, il aide votre organisme à éliminer les mauvaises bactéries présentent dans votre corps.

Y a-t-il des contre-indications ? Si vous ressentez un coup de mou, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Vous pourrez ainsi lui demander conseil avant de commencer une cure de compléments. L’ail noir est souvent recommandé en cure d’un mois minimum afin de booster son organisme. Mais attention, si vous avez les intestins sensibles, n’en abusez pas, car l’ail noir peut avoir des effets laxatifs. De plus, cet aliment est déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 12 ans. Alors, prudence !




205 vues0 commentaire