top of page
  • jf9106

L’écologie, nouvelle matière principale à l’école ?

C'est une proposition portée par des

scientifiques, des sportifs, des artistes : faire entrer l’écologie à l’école, mais par la grande porte. Explications.


Comme une matière principale, c’est ce qui est proposé par l’association Water family qui a publié un manifeste et un appel à signature pour pousser ce sujet dans les débats de la présidentielle.

Pour le moment, plus de 1000 personnes ont signé, on y trouve entre autres Laury Thilleman (Miss France 2011, présentatrice télé), Isabelle Pelloux (fondatrice de l’école du Colibri), Pauline Ado (championne du monde de Surf), ou encore Gilles Bœuf (professeur de biologie à Sorbonne Université).

Water family : une association engagée sur l'éducation C’est ce qu’on peut lire sur leur site : « La Water Family a pour mission d’éduquer à la préservation de l’eau, de notre santé et de l’ensemble du vivant. Depuis 2009, elle développe notamment des programmes pédagogiques complets pour les scolaires, les entreprises et les événements. Le tout avec une approche d’éducation positive et une valorisation des bonnes pratiques ! » Donc on est dans le thème ! L’écologie est une matière transversale à l’école, mais cette association propose d’en faire une matière principale Exactement et je ne vous cache pas qu’au départ je me suis dit : c’est fort ambitieux et serait-ce vraiment utile…d’autant qu’aujourd’hui l’éducation au développement durable est déjà un thème scolaire (renforcé notamment par une circulaire de 2020). Mais en y regardant de plus près sur cet appel on est dans une approche très scientifique pour éduquer les écoliers au vivant. Ce qui me donne l’occasion de rappeler une définition scientifique du mot écologie : « Etude des milieux où vivent les êtres vivants, ainsi que des rapports de ces êtres avec le milieu » (Petit Robert), puis il y a la définition plus courante : « doctrine visant à un meilleur équilibre entre l’homme et son environnement naturel ainsi qu’à la protection de ce dernier ». La mise en pratique Question essentielle, j’ai posé la question à Gilles Bœuf qui est porte-parole de l’association Water family (il les soutient), il est professeur de biologie à Sorbonne Université, ancien Président du Muséum national d’histoire naturelle. Imaginons que l’écologie soit devenue une matière principale à l’école, qu’est-ce qu’Augustin, mon fils de 5 ans en grande section apprendrait dans sa classe 9 avec sa maîtresse Anne ? Du concret et du terrain !


5 vues0 commentaire
gammvert.gif
bottom of page