6 conseils pour prendre soin de ses plantes d’intérieur au changement de saison



Vous n’êtes pas les seuls à souffrir du blues de l’automne, vos plantes aussi ont besoin d’être préparées au changement de saison.


Le fin de l’été a bel et bien sonné. Il est temps de rentrer vos plantes à l’intérieur ou dans votre véranda pour les préparer à y passer l’hiver. Et pour que vos jolis végétaux s’acclimatent en douceur, voici nos conseils pour entretenir vos plantes au changement de saison.


Entre les températures qui dégringolent, la luminosité qui diminue et le taux d’humidité qui s’envole, les plantes d’intérieur subissent de plein fouet le passage de l’été à l’automne. Pour les accompagner en douceur durant cette période de transition, il est donc essentiel d’adopter les bons gestes.


Rentrer les plantes à l’intérieur

Durant le printemps et l’été, il est tentant de sortir ses plantes vertes et tropicales sur son balcon ou sa terrasse. De quoi leur prodiguer une belle dose de soleil, mais aussi de les confronter au vent et à la pluie, des éléments qui leur font le plus grand bien. Mais avec l’arrivée de l’automne et la chute des températures, il est temps de les replacer à l’abri dans votre salon ou votre jardin d’hiver. Il est conseillé de ne pas trop tarder à les rentrer à l’intérieur et notamment de procéder à ce déménagement au moins deux semaines avant de rallumer votre chauffage afin qu’elles aient le temps de s’acclimater en douceur à leur nouvel environnement.


Offrez-leur un emplacement de choix


Une fois placées à l’intérieur, vos plantes ne doivent pas être installées n’importe où. En effet, durant tout l’été elles ont eu l’habitude d’être inondées de soleil, il faut donc leur réserver une place de choix près d’une fenêtre afin qu’elles ne déchantent pas. Et cela est d’autant plus vrai que les jours raccourcissent et que la luminosité diminue en automne et en hiver.


Adaptez l’arrosage


Les températures caniculaires passées, il est temps de reconsidérer la fréquence à laquelle vous arrosez vos plantes d’intérieur. En effet, si les températures élevées incitaient à leur donner de l’eau plusieurs fois par semaine, la chute des températures diminue drastiquement leurs besoins en eau. Réduisez donc progressivement l’arrosage afin de ne pas les noyer et d’éviter que leur feuillage ne jaunisse. Cependant, pour compenser l’assèchement de l’air dû au chauffage, vous pouvez opter pour une vaporisation hebdomadaire du feuillage de vos plantes.


Nettoyez leurs pots


Profitez de cette mise à l’abri pour nettoyer les pots et soucoupes de vos plantes d’intérieur. Moisissure, larves ou champignons ont pu se développer sur la surface extérieure du pot, en dessous ou même à la lisière du terreau. Pour vous débarrasser de tout nuisibles, décrassez donc vos pots à l’aide d’une éponge imbibée de vinaigre blanc. Un remède redoutable pour donner une seconde vie à l’argile et à la céramique.


Stoppez la fertilisation


L’automne et l’hiver sont des périodes de dormance pour les plantes. Elles ne seront donc pas amenées à se développer outre mesure durant ces deux saisons. C’est pourquoi il est recommandé de diminuer franchement, voire de stopper complètement l’apport de fertilisant à vos plantes dès le changement de saison. En effet, l’apport d’engrais pourrait au contraire produire un effet d’épuisement de la plante au lieu de stimuler sa croissance. Accordez-leur donc le repos qu’elles méritent.


Rempotez vos plantes


En revanche, l’automne, tout comme le printemps, sont les saisons idéales pour rempoter vos plantes. En les transférant dans un pot légèrement plus grand, vous leur donnerez l’espace nécessaire pour s’épanouir. Ce sera également l’occasion de renouveler le substrat contenu dans leur pot qui, après quelque temps, fini par s’épuiser.




60 vues0 commentaire
gammvert.gif